mardi 11 décembre 2018

Stage de Survie de Christine Avel


L'avis de Diana



Dans la classe d'Abel, tout le monde doit trouver un stage. Mais, lui n'en trouve pas. Il refuse d'aller au travail de sa mère et son père est en congés. La nouvelle femme de son père (les parents d'Abel sont divorcés) lui propose de venir à Big Box, son entreprise. Là-bas, Abel est bien accueilli mais il s'ennuie. Mais, un jour c'est la catastrophe chez Big Box, il se passe de drôle de choses : un cambriolage, un espion russe qui pointe le bout de son nez : un vrai roman policier. Abel va passer la meilleure journée de sa vie.

J'ai beaucoup aimé ce livre car j'aime les livres d'action mais je n'ai pas apprécié les illustrations.

vendredi 7 décembre 2018

Le murs des apparences de Gwladys Constant. Editions du Rouergue (Doado)

L'avis de Malo :

Justine est victime de harcèlement quotidien. Ces attaques sont dirigées par Margot qui elle est populaire, riche et ça depuis l'école primaire alors que Justine, elle, est "no life".

Un jour Margot n'est pas là et la professeure informe les élèves, dont les hyènes (complices de Margot) que Margot s'est suicidée.

Pour connaître la vérité sur ce suicide, Justine enquête et interroge les hyènes et le petit ami de Margot. Elle va finalement découvrir que Margot ne menait pas une vie aussi paisible qu'elle le croyait.

J'ai beaucoup aimé ce livre car les personnages parlent de façon familière. Cela les rend crédibles. L'histoire est bien racontée et entre les chapitres, il y a beaucoup de suspense. En plus, la fin est inattendue.






Vous pouvez lire un extrait ICI

mardi 4 décembre 2018

Personne ne bouge / Olivier Adam

L'avis de Diana :


C'est l'histoire d'Antoine, un sixième qui vit au bord de la mer avec ses parents. Un soir pendant qu'il fait ses devoirs et que sa mère prépare le dîner un phénomène étrange arrive : le silence se fait absolu, plus rien ne bouge dans la maison. Rien, ni personne, sauf lui.
Le phénomène se reproduit. La deuxième fois, c'est au collège pendant une dictée. La troisième fois, Antoine va chez sa voisine Léa et ne résiste pas à l'envie de rentrer dans sa chambre pour l'observer.
La plus belle fois (le titre du dernier chapitre) Antoine n'est pas seul...

J'ai beaucoup apprécié l'écriture de l'auteur, que je trouve très belle.
A mon avis, ce livre peut être lu à partir de 8 ans.


L'avis de Calypso

Antoine, jeune collégien de 6ème, n'est pas très bon élève pour un fils d'une mère qui enseigne l'Histoire-Géo. Alors que se passe t-il quand le monde s'arrête et qu'il a la possibilité de voler dans les magasins, de tricher sur la meilleure élève ou bien qu'il peut aller voir Léa, la soeur de son meilleur ami qu'il aime depuis toujours ?

J'ai bien aimé cette histoire qui peut être lue par les plus jeunes.

Pour lire l'avis de Ricochet, vous pouvez cliquer ICI

vendredi 30 novembre 2018

Interfeel d’Antonin Atger. Editions Pocket jeunesse


L'avis d'Eliott :

Voici Interfeel, un réseau social auquel tout le monde est connecté en permanence grâce à une puce électronique.

Interfeel permet à tout le monde de connaître vos sentiments. Mais Nathan et ses amis découvrent qu’Interfeel peut aussi contrôler bien d’autres choses…
Ce livre est le meilleur parmi tous les romans de science-fiction  que j’ai lu. Il est parfait car l’histoire nous happe dès les premières lignes. Le dernier chapitre nous laisse deviner qu’un second tome devrait voir le jour ! La fin est pleine de suspens. Elle fait réfléchir sur le sujet : a-t-on besoin des réseaux sociaux pour partager des choses ?

Antonin Atger sera au salon du livre le 2 décembre 2018.

Pour en savoir plus, voici une interview d'Antonin Atger.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...