mardi 4 mai 2021

Soeurs d'Ys : la malédiction du royaume englouti / MT Anderson et Jo Riou

  L'avis de Martin :

Résumé  : Deux sœurs perdent leur mère qui est une fée, qui a créé grâce à ses pouvoirs la cité d’Ys. Leur père, le roi de cette cité, est triste d’avoir perdu sa femme. Les deux sœurs grandissent, l’une qui est l’héritière du trône va habiter dans la lande. L’autre habite la plus haute tour d’Ys, où elle charme des hommes puis les tue pour accroitre ses pouvoirs magiques et pouvoir un jour reprendre le flambeau de sa mère.

Trois mots d’accroche pour définir le livre : Magie - Pouvoir - Légende

Un extrait caractéristique du livre :

(Dahut) « Nous ne t’avons pas vu depuis des semaines »

 (Rozenn) « Je ne supporte plus Ys. Toute cette agitation, ce bruit… »

 « Tu devrais pourtant d’y faire, ma sœur. Tu seras reine de Kern, un jour. Ys sera ta cité, ses problèmes seront les tiens»

« Selon Saint-Corentin, les jours d’Ys sont comptés »

« je n’ai pas la chance de connaître ce Corentin »

« Ys ne tourne pas rond, Dahut. Tu es trop impliquée pour le voir, il y a quelque chose de pourri dans cette cité »

Ton avis :

C’est une BD avec un beau graphisme, avec des dessins détaillés. L’histoire est très prenante. Ça fait référence à la légende bretonne d’Ys , la ville engloutie . La BD est pleine  d’émotion. Une bande dessinée magnifique

 

 

 

 

mercredi 28 avril 2021

Portrait de lectrice : Louise Mey


« Que lisez-vous en ce moment ? »

Une BD de Cy qui s'intitule Radium Girls ; et des nouvelles de Chimamanda Ngozi Adichie (elles n'ont pas été toutes traduites mais je pense qu'on peut trouver Autour de ton cou, aux Éditions Gallimard)

« Citez un endroit où vous aimez lire ? »


Dans mon lit !


« Quel est votre plus vieux souvenir de lecture ? »


Quand j'étais petite, on m'a lu beaucoup d'histoires, mais mon souvenir le plus ancien, c'est mon père qui me lit une BD d'Astérix, bulle par bulle. La patience... Si on me demandait de faire ça, je tiendrais cinq minutes, peut-être moins. 



 « Que lisez-vous étant adolescente ? »


Oh, à peu près tout ce que je trouvais à la bibliothèque du collège (ensuite, on m'a invitée aux boums, j'ai eu moins de temps). Mais je me souviens avoir lu toute La Petite Maison dans la prairie (où je trouvais que les filles faisaient quand même beaucoup plus de corvées que les garçons...), Les Quatre Filles du Docteur March ; Au Bonheur des Dames ; Le jardin Secret ; les Malaussène ; Hygiène de l'assassin d'Amélie Nothomb et beaucoup de polars et de thrillers. 


« Avez vous un livre de chevet ? »


Il y a des livres que je relis souvent, ce sont un peu des doudous, et l'avantage c'est qu'ils ne me "parasitent" pas quand je suis en train d'écrire de mon côté : les livres d'Alison Lurie, surtout. 



« Quels sont vos auteurs préférés ? »


Ca dépend des moments ! La lecture, c'est de la gourmandise : des fois on a envie de fromage, des fois de tarte aux poires : il y a des auteur.ice.s et des livres qui tombent pile aux bons moments et donnent des moments de lecture très agréables. Par exemple, Americanah, d'Adichie, qui m'a redonné envie de lire pour le plaisir à un moment où je ne lisais plus que pour le travail, et qui m'a fait réaliser à quel point ça me manquait ! Si je me réfère aux livres que j'ai relus le plus souvent, je dirais : Fred Vargas, Alison Lurie, et Lois Lowry.



Et retrouvez l'interview Dans l'atelier de # Louise Mey sur le site de la médiathèque.

vendredi 23 avril 2021

Les 7 vies de Léo Belami de Natael Trapp. R. Laffont/Versilio (R)

 


L'avis d'Ysalys :

Résumé : Léo Belami a 17 ans et vit dans la petite ville de Valmy-sur-Lac, en 2018. Il a une vie ordinaire, un peu triste même. Pourtant, une semaine avant la fête de fin d'année du lycée, il se retrouve dans un corps qui n'est pas le sien, en 1988. Mais Jessica Stein, elle aussi étudiante, est morte cette année là, le jour de la fête. Entre secrets et investigations, Léo semble être le seul à pouvoir empêcher ça.

 Avis : Dire que j'ai aimé ce livre serait en dessous de la vérité. Il m'a fait rire et m'a mit les lames aux yeux, mais il donne surtout l'envie de vivre sa vie comme on l'entend. Je l'ai trouvé très touchant, en particulier quand Léo décrit la différence entre les années 80 et notre époque. L'auteur sait être réaliste dans ses propos, mettant sur papier les questions que l'on se pose tous un jour, comme « à quoi va ressembler ma vie ? » Je le conseille à tous à partir de 15 ans.

 

Et pour aller plus loin, si vous souhaitez entendre l'auteur parlé de son roman (avec en arrière fond le bruit du vent et de la mer), vous pouvez le faire en vous rendant sur le facebook de la collection R, en cliquant ICI 

mardi 20 avril 2021

Plein gris de Marion Brunet. Pocket Jeunesse

L'avis d'Ysalys :

Résumé : Emma, Clarence, Élise, Victor et Sam sont partis faire une croisière à bord de leur voilier. Mais quand le corps de Clarence, le leader du groupe, est retrouvé noyé, Emma comprend que tout a changé. En plus du cadavre de leur ancien ami, une tempête arrive sur eux et il n'y a personne pour les secourir. Ceux qui restent vont devoir se débrouiller seuls pour survivre à la tempête, et bien plus encore...

Avis : Des personnages bien construits et des sentiments parfaitement décrits font la réussite de ce livre. J'ai beaucoup apprécié pouvoir aimer et détester ces personnages, sans pour autant leur en vouloir vraiment. Le vocabulaire marin plaira sans doute aux connaisseurs, cependant, moi qui n'y connais rien, il ne m'a pas gênée pour comprendre le sens de l'histoire. Des événements réalistes nous aident à rentrer dans l'histoire et à ne plus la lâcher. Je le conseille à partir de 13 ans.

Et pour aller plus loin :

Vous pouvez écouter la critique par Delphine Maillard, libraire à Chantelivre dans l'émission  Bibliothèque des ados sur France Inter 

Et sur le Facebook des éditions Pocket jeunesse :

vous pouvez regarder  le portrait chinois de l'autrice

et la présentation ICI de Plein Gris par Marion Brunet présente Plein Gris


 


 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...